Un jeu plateau / rôles en îlots autour de l’orchestre

  • 30 minutes X 2
  • Classe entière en îlots de 4 ou 5
  • Reconstituer l’orchestre en connaissant les familles et les sous-familles des instruments les plus usuels
  • L’orchestre et les timbres différents
  • Maths (déplacements et construction de grilles) / Français (rédaction d’indices) / et de manière indirecte Techno (modélisation d’un plan et outils numériques) / EPS et HG (parcours sur un terrain/lecture d’une carte)
  • outils : support de présentation (padlet ici), thinglink avec banque de son (site universal soundbank : sons libres et gratuits), 3 écrans (ou 2 écrans dont une projection murale et 1 feuille), fiches papiers, fiches couleurs cartonnées plastifiées, logiciel d’édition vidéo pour énoncé.

enonce

cliquer ici pour voir l’Enoncé vidéo

Un vol bien orchestré

J’ai testé ce jeu que j’ai créé en mélangeant des règles d’autres jeux , avec plusieurs méthodes d’introduction des règles. Pour la première classe, j’ai présenté les règles à toute la classe aidé du vidéoprojecteur frontalement. Pour la deuxième classe, j’ai montré d’abord l’énoncé puis j’ai expliqué les règles de base et pendant le jeu j’ai spécifié des points aux ambassadeurs (voir article slam médiéval) qui se chargeaient de les réexpliquer à leurs groupes respectifs. Pour la troisième classe, j’ai montré l’énoncé et expliqué les règles en fonction des rôles distribués, chacun expliquant aux autres.

L’acquisition des règles la plus rapide a été dans la première classe mais tous ne se sont pas sentis impliqués de la même façon. La deuxième solution est un peu particulière puisque nous étions en situation d’observation par des tiers, je peux conclure que les règles ont été comprises moins rapidement mais par un ensemble plus large. La troisième situation a été encore plus longue en démarrage mais l’implication a été très grande de tous. Je n’arrête pas de conclusion mais cela peut être une piste pour la prochaine fois car beaucoup d’autres paramètres m’échappent surement.

La feuille d’aventure

feuille d'aventure

 

Modelée avec le principe des rôles en îlots, elle comprend une trace des indices, des coordonnées et des familles instrumentales. Elle ajoute les aspects des rôles avec des pouvoirs afin de se rapprocher d’un jeu de rôle plus complet. Elle est distribuée par groupes pour le jeu puis au final en individuel. Personnellement je place toutes les productions des élèves sur support numérique maintenant.

Les règles du jeu

regles

Distribuées dès le départ soit à l’ambassadeur du groupe soit en individuel (mais à la fin du jeu en individuel de toutes façons). Elles servent tant qu’au travail coopératif qu’à la possible réutilisation à la maison et/ou à la recréation de son propre jeu (j ‘ai envie de leur faire créer leur propre jeu plus tard mais je n’ai jamais essayé encore).

Les participants choisissent une entrée et se déplacent en équipe sur leur carte. Ils comparent la carte de déplacement avec la carte des familles d’instruments de l’orchestre et identifient (et choisissent s’il y en a plusieurs sur la même case) une couleur. L’ambassadeur tire une carte de cette couleur et va la lire à son groupe puis la repose avec les autres cartes (sur le bureau/table etc.). Chaque carte est une mini-énigme qui permet d’en savoir davantage sur la case à trouver et donc l’instrumentiste qui a volé le Stradivarius (voir énoncé).

Les règles additionnelles (rôles type « NCIS » et pouvoirs associés) sont introduits dans la 2° phase / cours, la première comportant les rôles par îlots tels que définis dans l’article sur le slam médiéval.

La carte des familles d’instruments de l’orchestre

famille d'instru plan

Affichée au tableau (en mode gelé avec vidéoprojecteur chez moi)

La table de hasard : déplacements

Inspirée des livres dont vous êtes le héros (série Loup Solitaire), cette carte remplace les dés. On pointe avec une mine en fermant les yeux un chiffre utilisé pour se déplacer du nombre de cases correspondant. Le déplacement est vertical ou horizontal.

table hasard

Les cartes

Sur support plastifié, plus faciles à lire et à utiliser que des petites cartes. C’est la première fois que je teste un tel support et tout un vaste domaine de réflexion qui lors de mes précédentes activités de cours m’était inconnu. Il y aurait surement beaucoup à redire sur mes fiches, mais je n’en suis pas à un stade suffisant à ce jour pour avoir des éléments de réflexions avancés.

Je m’intéresse par contre de plus en plus aux intelligences multiples et j’ai ainsi créé des énigmes qui font appel à plusieurs dimensions différentes dans ce domaine. Les élèves peuvent choisir leur mise en situation de réussite ou s’essayer par jeu à des exercices différents. Il y a du mime, de la reconnaissance d’instrument, de la déduction visuelle (plan , cartes à jouer), de l’identification audio d’instrument dans un ensemble, de l’induction visuelle (système des plans et dans les cartes) qui font appel à des mobilisations différentes. Cet éventail de possibilités données de façon si rapide et sans risque de mise en échec personnelle (par le jeu et la personnification : feuille d’aventure) me séduit.

20150522_092752

les cartes des familles (c.c. partage et échange non commerciaux)

La carte des sons

lien direct

Elle est affichée sur l’écran de l’ordinateur avec aussi les extraits audio (Prokofiev Pierre et le Loup / Mozart concerto pour clarinette / Gershwin Porgy and Bess / Saint-Saens les fossiles). les équipes peuvent y aller si elles se retrouvent devant une énigme « audio » menées par le/la journaliste de leur groupe.

le support de cours est un padlet dédié inséré dans le cours « inversé »  

pour la version élève . La version prof est la même avec les extraits et un deuxième jeu d’énigmes afin que les élèves ne s’échangent pas les informations d’une classe à l’autre si une classe trouve très rapidement (ce qui a été le cas dans une classe, même si tous les groupes arrivent à la conclusion au bout des 2 séances).

Il y a des points qui me satisfont dans cette démarche et d’autres encore à affiner. J’ai envie d’y insérer davantage d’écoute musicale et davantage d’énigmes de décodage audio, j’aimerais accélérer la mise en place de tels jeux, améliorer la lisibilité des documents, fluidifier l’autonomie des élèves, les amener à créer eux-même leurs jeux, développer l’autonomie de gestion du jeu (me remplacer totalement, même avec des PNJ = personnages non joueurs joués par les élèves) bien que le rôle de « gardien du temps » remplisse cette fonction déjà. La première fois j’ai expliqué toutes les règles mais je préfère faire le jeu en 2 phases et introduire les pouvoirs dans la 2° .

Par contre la richesse des compétences et méta compétences évaluées est importante, l’enthousiasme des élèves aussi, le fait que tous ou presque tous (suivant les classes) s’investissent est un bonheur. La rapidité de manipulation des outils d’analyses et de vocabulaire est stupéfiante.

J’ai testé aussi les groupes par affinités et les groupes mélangés. Je suis encore partagé sur ces deux principes chacun présentant des avantages que l’autre n’a pas (et donc des inconvénients), dans la coopération, le partage et l’investissement. Mais là encore, il est tôt pour moi en terme d’analyse, chaque situation (classes différentes, moments de la journée, événements inconnus de moi lors de mon cours) présentant des paramètres très complexes qui sont un véritable défi  de conscientisation dans ma discipline.

Le tout est sous license CC (reproduction échange et usage non commercial). C’est mon premier jeu pédagogique « mixte » de ce type, entre jeu de plateau et jeu de rôle mais au vu des bénéfices en cours, pas mon dernier j’espère.

 

 

3 réflexions au sujet de « Un jeu plateau / rôles en îlots autour de l’orchestre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *