Une application du travail en îlots par rôles : slam médiéval

  • Temps : 15-20 mn par séance
  • Participants : groupes dans la classe composés de 4-5 élèves
  • Projet : création d’un slam médiéval
  • Durée : environ 4 séances + 1 de performance
  • Outils : feuille+crayon ou doc en ligne -google docs ou framapad-, audacity pour l’enregistrement. Au besoin des programmes en ligne de création (incredibox, soundation, studio jam etc) ou des apps si tablettes + oreillettes/écouteurs/casques perso.
  • Problématique contextuelle : la musique profane médiévale et l’amour courtois
  • Matières reliées : français, techno, histoire très facilement, mais il sera facile de travailler avec n’importe quelle autre matière avec un peu de souplesse (anglais : XIV° / espagnol : occitanie, EPS : la jonglerie et la danse de façon à réaliser un « chef-d’oeuvre » = oeuvre augmentée par rapport à énoncé, etc. )

gardiendutemps

Le but de cet article est d’expliciter les fiches de rôles que j’ai créées tout en leur donnant une application immédiate. Les rôles d’ambassadeur et de scribe m’ont été inspirés par l’utilisation en cours qu’en fait @PhmLemoine (Philippe Lemoine), fantastique collègue d’Edmus avec qui j’ai la chance de travailler. Le système d’îlots bonifiés dont s’inspire ma démarche a été créé par Marie Rivoire dont le lien en hypertexte est sur son nom. Enfin ces fiches ont été retravaillées par @Zikmuable (Béatrice Cartron) , autre fantastique collègue d’Edmus qui a trouvé mon travail pertinent et se les est appropriées, à voir ici : http://fr.padlet.com/musibisca/Ludification

Voilà le postulat de mise en place dans la classe : les élèves se mettent par 4 ou 5 , choisissent un rôle et sont en autonomie. Les îlots sont géographiques : les chaises sont déplacées, les élèves les agencent à leur convenance. Les îlots sont créés par affinités (parce que c’est la première année que je mets ce type de travail en place, tout simplement). Je n’ai pas de table dans ma classe et j’ai de la moquette par terre : les élèves peuvent s’allonger où ils le souhaitent.

espion

Chaque rôle est choisi par le groupe puis par les élèves la première fois. Il sera évidemment pertinent par la suite de changer les dynamiques afin de s’essayer à d’autres rôles et d’autres systèmes de créations de groupe, probablement sur des temps de travail plus courts si c’est moi qui re répartis les rôles par de nouvelles propositions après des observations à long terme de ce système. Je n’en suis pas encore là.

Contexte en cours : je garde toutes les fiches, tout le temps. J’espère beaucoup dans notre futur E.N.T. pour le côté pratique de la consultation des fiches. Pour l’instant nous en sommes au papier et c’est très bien ainsi. Je garde aussi le travail fait en cours, ils n’emportent rien.

Evaluations des rôles : j’évalue les rôles de gardien du temps, d’espion et de journaliste pendant les 4 phases de création. J’évalue les ambassadeurs en 5° séance de production. J’évalue les scribes à la maison et en 5° séance.

Le système d’évaluation attendu est présent sur les fiches, mais aussi écrit en gros au tableau, pendant tout le temps de travail : les rôles sont explicités et disponibles à la lecture en permanence. Relier aux items musicaux n’est plus qu’une question de contexte après la mise en place. Quand au critères du nouveau socle (ou même de l’ancien), ils apparaissent évidents et ce n’est pas le propos ici.

Chaque rôle déborde sur un autre, il ne faut pas s’enfermer absolument et proposer une catégorisation des rôles rigide mais plutôt impliquer le fait que ce sont des directions générales de travail. Chacun peut apporter sa pierre à l’édifice.

journali

Voilà les fiches

fiche ambassadeur

Il présente le travail en fin de séquence à la classe. Il peut se faire aider pour ça par ses camarades d’îlot. Il doit être clair et aimer s’exprimer en public.

fiche espion

Il va collecter les idées intéressantes des autres îlots et les réutiliser ou mieux, les transformer en se les appropriant. Il doit aimer bouger et communiquer avec ses camarades en plus d’être imaginatif.

fiche gardien du temps

Il gère le temps imparti pour travailler et aide ses camarades en imposant un rythme de travail , en choisissant des directions plutôt que d’autres et en résolvant des conflits d’idées. Il doit aimer synthétiser les idées, comprendre les différences et vouloir faire réussir les autres. (NB : toujours afficher l’heure dans la salle d’une façon quelconque : horloge, montre, ordi etc..)

fiche journaliste

Il effectue les recherches sur l’ordi (tablettes/livres etc.) et peut demander au professeur des renseignements. Il doit aimer rechercher des informations et faire des liens entre les informations recherchées. Il doit avoir une bonne culture générale ou aimer ce point pour savoir où chercher le plus rapidement possible.

fiche scribe

Il écrit sur papier ou numériquement les informations de son groupe. Il doit avoir une écriture rapide et pouvoir se relire. Il doit à la fois savoir prendre des notes à sa façon (toutes les façons d’écrire sont tolérées ici : sms/images/mots/mindmaps/wordcloud-bronx de mots/abréviations etc) et prendre des notes de façon à être relu par l’ambassadeur. Il doit donc posséder un monde intérieur riche et apprendre à le partager.

Je vous les propose si vous êtes intéressés sous la license creative communs, je crois que c’est ainsi qu’on fait quand on passe quelque chose qu’on aimerait pas voir vendue si jamais ça sort de ce site (mais faudrait déjà que quelqu’un le lise et trouve ça intéressant 😀 ).

Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

scrib

Avec l’idée de réaliser un slam médiéval, voilà comment j’ai décomposé mes séances

1 séance

  • 5 mn dialogue avec élèves autour de la musique sacrée, rappel (j’enchaîne le cours musique profane à la musique sacrée).
  • les questions vont vers : qu’auriez vous fait vous, à l’époque, on arrive vite à : je n’aurais pas fait que des messes (en version polie dans le texte, ndr ).
  • BREAK ACTIVITE DIFFERENTE : PRATIQUE MUSICALE 30-40 mn. Lors de l’échauffement du chant, créer une chanson, des paroles. Je fais presque à toutes les séances ça : on imagine des mots puis des phrases sur les intonations de la mélodie ou les thèmes du chant afin de travailler les difficultés. En général on s’enregistre pour en avoir une trace, quand on en a le temps et si les élèves ne s’y opposent pas (rare mais ça m’est arrivé quand c’est mauvais).
  • 5 mn : après le chant, revenir à phase de dialogue avec le thème « ça parle de quoi une chanson en général »
  • 10 mn explication des rôles si les élèves ne les connaissent pas (en 5° lors de la mise en route de cette activité, ils avaient déjà travaillé comme ça, ce n’était pas une découverte. Mais prendre 10 minutes n’est pas du luxe, surtout que j’ai du à chaque niveau réexpliquer en cours de route plusieurs fois).
  • S’il reste du temps : 10 mn écrire 4 vers de 8 ou 10 pieds sur l’amour, veillez à toujours indiquer le temps de travail, même s’il est court (pour le gardien du temps).
  • Devoirs : regarder le cours en capsule

2° séance

  • 5 mn : on écoute tous ensemble « Romeo Kiffe Juliette » de Grand Corps Malade.
  • 10 mn : on en parle. Qui sont les protagonistes ? De quelle oeuvre s’inspire ce slam ? sont les passages obligés du questionnement. D’autres choses vont émerger très utiles pour les items musicaux mais pas pour ce travail précisément, j’en fais donc l’impasse ici pour centrer la direction que j’ai choisie.
  • 10 mn : on s’inspire des 4 vers de la semaine dernière pour commencer à les détourner, on change les personnages principaux, on permet des idées de plus en plus étranges.
  • Devoirs : imaginer des idées étranges, humoristiques, improbables au moyen-âge (une princesse qui sauve un chevalier, deux princesses qui ne veulent pas de chevalier etc.)

3° séance :

  • 20 mn le travail d’îlot est lancé directement avec la direction de créer 2 quatrains.
  • Devoirs : penser à une musique, l’amener ou la créer avec le journaliste (incredibox , jam studio, soundation etc  : des programmes en ligne, il y en a plein)

4° séance :

  • 20 mn les îlots sont lancés, on peut faire le mixage musique-paroles, si on le souhaite, avec audacity en cours (casques/écouteurs etc.) autour du journaliste de son groupe.

5° séance : on enregistre et on écoute

amba

exemple de slam : Ethan et Vincent chantent « ma belle aimée et moi » slam créé aussi par Emma et Paul

http://lc.cx/CLM

 

Ce travail par îlot permet une disposition de la classe tout à fait plaisante et inédite, on sort totalement du frontal par le travail de groupe mais l’adjonction de rôle personnalise et investi les élèves complètement. Ce système simple s’adapte à tout type de travail, je l’utilise presque en permanence maintenant en augmentant les rôles, en les précisant au besoin (sortes de sous-rôles). La responsabilité et l’autonomie des élèves est très renforcée, chaque élève peut se retrouver dans un rôle qui lui convient. Il est très rare qu’un élève ne travaille pas de lui-même (mais ce ne sont que mes observations pour l’instant.). Je l’ai testé dans tous les niveaux dans des activités différentes (créations, re créations à partir d’œuvres, reformulation de cours.) pour l’instant je n’ai observé aucun manque d’implication, ce qui est encourageant je trouve.

Les œuvres écoutées dans le cours sont très variées, de la canzon à la ballata , mais le détonateur du détournement du slam sera Romeo Kiffe Juliette qui présente des qualités nombreuses pour cette direction de travail et d’autres que j’ai choisi d’essayer.

 

2 réflexions au sujet de « Une application du travail en îlots par rôles : slam médiéval »

  1. Monsieur,

    Votre collègue B. Cartron m’a sympathiquement renvoyé vers votre site. Je suis époustouflé par le travail en îlot ludifié. Je souhaiterais échanger avec vous autour de cette mise en oeuvre de cours. Eventuellement, si vous connaissez des collègues de Lettres qui pratiquent cette méthode et qui voudraient échanger, je suis preneur. Merci.

    Cordialement,
    M. N. Py – professeur certifié de Lettres Modernes (Collège Pithou – Aube).

    1. Tout d’abord, merci énormément pour votre commentaire très élogieux, Béatrice ainsi que les autres professeurs de la balise #edmus travaillons de concert sur différents aspects de notre matière. Je vous contacte par mail. Merci encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *