Une utilisation d’un wordcloud : l’ImagicBook

  • Temps : 10-15 + 15 mn/séance
  • Participants : groupe classe + îlots bonifiés (inspirés de l’activité de Marie Rivoire)
  • Projet : compendium de créations analogiquement liées
  • Durée : projet sur 6 séances
  • Niveau : 6°
  • Outils : Générateur de wordcloud (Wordsalad IOS/And,  Tagul/PC  Wordle/PC ABCya/PC etc.) retransmis sur écran puis déposé sur support internet accessible à tous (ENT/Padlet/Spacedeck/GAfE etc.). Nécessité de 2 supports (pages/docs/padlet/etc) liés : support créatif et support de cours classe inversée. Enregistrement (TW recorder/ IOS, Audacity/PC, Enregistreur Sons & Voix – ASR/And), logiciels de dessins (Silk/Pollock-Manetas/AWW online), créateur ebook (Audra online).
  • Problématique contextuelle : la musique descriptive par les nuances sonores
  • Matières reliées : cours réalisé en matière Ed. Mus. seule ; possible Arts Plastiques, Français très directement. Au vu de la nature du projet, il paraît très facile de s’associer avec n’importe quelle matière.

le matin(Peer Gynt – le Matin- par Aurélien, à l’aide de Silk)

Le wordcloud peut s’insérer comme vecteur de réactivation d’items musicaux dans un but d’accès à la notion d’inspiration par des créations auto-influencées. Le cadre étant la découverte de la musique descriptive par l’approche des nuances sonores.

Une possibilité de cette activité est de la concrétiser par un ebook reprenant toutes les créations de la séquence afin d’observer un cheminement de sensibilités, de pensées et d’intuitions pour le participant.

La pédagogie des îlots bonifiés inspirée de Marie Rivoire se déroule par adjonction de 5 rôles chacun ayant une fonction dans le groupe. Ces rôles seront décrits dans un article ultérieur. La coopération étant évaluée, le participant qui présente l’activité peut se faire accompagner dans la présentation à la classe de la création si le groupe l’estime nécessaire.

Il me paraît important de ne surtout pas soumettre trop d’images associées lors des écoutes proposées dans le cours en ligne mais donner quand même des directions. J’ai opté pour une diversité avec 4 extraits proposés en-soi relativement indépendants du cours dans l’esthétique mais complètement reliés dans la forme et la densité des nuances.

Beaucoup de micro-moments de cette séquence se déroulent et s’enchaînent très vite, à contrario, certaines activités simples prennent du temps.

Cours : Ainsi parlait Zarathoustra (R.Strauss) / Nausicaa de la Vallée du Vent (J.Hisaichi) / Les 4 saisons – l’Eté – presto (A.Vivaldi)

Œuvres proposées pour l’activité : Peer Gynt – le Matin (E.Grieg) / La notte (A.Vivaldi) / Le Jardin Féérique – Ma Mère l’Oye (M.Ravel) / Publicité Honda Civic (S.Sidwell)

1° séance

  • sur une activité de détente corporelle afin de préparer les cordes vocales, proposer un des extraits libres
  • profiter de l’échauffement vocal pour créer une histoire en inventant de nouvelles paroles avec les participants
  • pour la séance suivante écouter le même extrait libre en plus d’une capsule de cours (j’ai choisi la même forme musicale qu’exploitée dans ma première capsule de cours : un poème symphonique) et donner la date limite d’un questionnaire de vérification de vision des capsules.

2° séance

  • 5 minutes de discussion autour de la capsule
  • consigne : pendant une détente musicale, les participants volontaires seront après l’écoute, appelés à témoigner de la nature – et non du fond, c’est important – de leur imagination : couleurs, images, formes, mouvements, scènes, idées, sensations, émotions, souvenirs etc.
  • détente corporelle : les participants sont positionnés où ils le souhaitent allongés ou assis dans la salle de musique et se détendent avec l’extrait de la séance 1.
  • les volontaires peuvent exprimer la nature de ce qu’ils ont ressenti
  • pour la séance suivante : utiliser un programme en ligne de dessin en écoutant l’une des œuvres proposées en plus des autres capsules et le poster nommément sur un support de cours en ligne dédié ( variante avec tablettes ou outil numérique individualisé : le faire en cours en même temps que la détente corporelle)

mattynotte

 

( La Notte – par Matty à l’aide de Silk)

3° séance

  • consigne : résumer après l’écoute en un mot , une histoire/forme/couleur/impression/émotion etc. que la musique nous inspire.
  • désigner un scribe pour mettre en forme de wordcloud ces mots
  • désigner un passeur de mots qui recueillera ces mots
  • se positionner pour l’écoute comme la 2° séance
  • écouter une autre oeuvre proposée
  • créer le wordcloud et le publier
  • pour la séance suivante , proposer la création d’un wordcloud personnel et d’un dessin avec un morceau de son choix, à publier nommément et séparément. Les termes de nuances pourront être ajoutés aux mots plus personnels dans les wordcloud.

wordcloudnuances

( wordcloud avec nuances d’une classe)

4° séance

  • afficher le wordcloud de la classe et réécouter le morceau dans un but de réactivation immédiate
  • le laisser pendant l’échauffement vocal
  • proposer des interprétations sonores d’un des mots
  • formuler la démarche du wordcloud : chaque mot répété devient plus gros
  • montrer des mots de différentes tailles et les associer à un son (choisir un champ lexical adapté de façon à utiliser la notion de nuance très clairement. Exemple : vitesse/ moto/ course / soupir etc.)
  • exagérer les gestes musicaux de direction pour expliciter l’ordre de changement de nuances sonores
  • désigner un montreur de mot qui vient répéter l’activité
  • montrer les wordcloud et dessins de chacun au tableau
  • créer des îlots de 4-5 participants, expliquer les rôles (ils sont marqués en permanence depuis 3 mois sur un tableau à portées dans la salle de cours avec leurs définitions)
  • la consigne sera de créer une courte histoire avec les mots du wordcloud classe
  • 10 mn de travail îlots pendant lesquelles j’évalue les rôles que j’ai appelé « espion »  » journaliste » et « scribe ».
  • Les « ambassadeurs » viennent raconter la création du groupe, on peut alors les évaluer ainsi que les « gardiens du temps » (rappel : ces termes seront explicités avec leurs fonctions et la nature de leurs évaluations ultérieurement)
  • pour la séance suivante, les participants sont invités à rajouter à l’histoire leurs propres éléments extraits de leurs propres wordcloud et dessins

wordcloud elevejpeg

(wordcloud personnel de Jeanne et Marie avec nuances)

5° séance

  • afficher le wordcloud classe et les wordcloud-dessins individuels
  • très rapidement choisir 4 ou 5 mots et les illustrer de manière sonore en fonction des tailles des mots associées aux nuances. A ce stade, beaucoup d’élèves commencent à manipuler les termes de nuances, on peut demander avant chaque mot avec quelle nuance on va l’interpréter
  • désigner 2 ou 3 montreurs de mots
  • désigner un ingénieur du son qui va enregistrer les interprétations
  • interpréter avec la classe les mots-sons
  • choisir un thème adapté (la météo aide beaucoup) à la création d’une histoire sonore et varier les nuances
  • créer une structure simple avec les élèves (on vient rapidement à crescendo-decrescendo)
  • s’enregistrer et la publier
  • travail en îlots : à partir de l’histoire créée en séance 4 , la transformer en histoire-sonore (la coopération étant évaluée, tous les membres du groupe peuvent aider l’ambassadeur)
  • enregistrer chaque groupe et les publier
  • rappeler la fermeture du questionnaire sur les capsules et proposer la création d’un ebook, « l’ImagicBook » qui reprendra tout le déroulement des multiples créations auto-influencées. Audra est un programme en ligne gratuit et très simple de glisser-déposer des éléments qui peut satisfaire ce projet.

6° séance

  • laisser du temps pour écouter chaque création et au besoin les refaire avec l’aide de toute la classe. Il est possible d’évaluer la coopération du groupe classe aux îlots à ce moment là.
  • donner la consigne de repenser à toutes les étapes de la création (Mots-idées-émotions / dessins / wordcloud / application sur des morceaux choisis individuellement / texte / reformulation sonore ) pendant l’écoute.
  • réécouter en position de détente la première oeuvre
  • prendre 5mn pour discuter du processus créatif et de la constante transformation des oeuvres. Mettre en relief la nature temporelle même de l’art musical relativement à cette démarche globale de façon simple et informelle.
  • 5-10 mn : regarder les ebooks rapidement publiés

Cette activité propose de multiples buts dont le principal est la manipulation des items sonores relatifs aux nuances et à la musique descriptive. Les notions de structures d’oeuvres s’insèrent naturellement dans la création en groupe des histoires sonores par l’utilisation des nuances en particulier.

Ce déroulement en éventail ou poupées russes peut se ré exploiter avec d’autres problématiques et l’aspect immédiat des travaux incite chaque fois à passer à l’étape d’après. Le travail peut je pense être grandement accéléré à l’aide d’un outil numérique par élève. L’aspect directement ludique a je pense grandement participé au fait que beaucoup de travaux ont été faits avant même la date de la consigne. Par chance peut-être je n’ai pas eu de perte de temps, seuls 2 enregistrements d’îlots sur 4 classes ont été choisis d’être refaits immédiatement, la 2° prise étant la bonne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *